ENTREPOT (ENTRE POTES) SUBLIMINAL N°2

Lewis Carroll, de son vrai nom Charles Lutwidge Dodgson, naquit en 1832, à Daresbury, petite bourgade proche de Manchester. Son père était prêtre de l'église anglicane. Charles était le troisième enfant d'une très nombreuse famille. La majeure partie de son enfance s'écoula à Daresbury, puis à Croft, dans le Yorkshire, à partir de 1843. - ALBUM - Jacques Lartigue naît à Courbevoie le 13 juin 1894. Dès l'âge de 6 ans, il prend ses premières photographies avec l'appareil de son père et entreprend d'écrire son "journal" qu'il continuera toute sa vie. A partir de 1904, il photographie et dessine ses expériences d'enfants, les jeux familiaux, ou encore les débuts de l'aviation, de l'automobile, les "belles dames du Bois de Boulogne", les manifestations mondaines et sportives. Jean Eugène Atget naît à Libourne en 1857. Installé à Paris dès 1878, il tente plusieurs fois sa chance dans le monde du théâtre et celui de la peinture avant de se décider en 1890 à devenir photographe professionnel. Il inscrit sur sa porte : "Documents pour artistes" (objets, paysages...). SpeedTest is a broadband connection analysis tool with a huge selection of geographically dispersed testing servers.  provides this service free to hundreds of thousands of people every day. If you are experiencing slowness with your Internet connection or are simply interested in testing your speed, Speedtest.net is for you. If you have a web site, please feel free to test Speedtest. Speedtest.net measures the performance of your broadband connection. At the end of each test, you are presented with the download (the speed of data from the server to your computer) and upload (the speed of sending data from your computer to the server) bandwidth speeds. The tests are performed completely within your web browser over HTTP (just like normal web browsing). If you experience any problems using Speedtest.net, please visit our which is provided to a wide variety of companies and organizations on a licensed basis. Collectively, the application is used over eight million times each month by millions of individuals worldwide. If you would like to have a Speed Test to install and run on your server, please visit our which is provided to a wide variety of companies and organizations on a licensed basis. Collectively, the application is used over eight million times each month by millions of individuals worldwide. If you would like to have a Speed Test to install and run on your server, please visit Speedtest.net measures the performance of your broadband connection. At the end of each test, you are presented with the download (the speed of data from the server to your computer) and upload (the speed of sending data from your computer to the server) bandwidth speeds. The tests are performed completely within your web browser over HTTP (just like normal web browsing). If you experience any problems using Speedtest.net, please visit Troubled Waters Require Capable Leaders at the Helm Canada's lean leaders need to look beyond the horizon and chart the future In stormy times, true leadership skills emerge, says Larry Cot the President of Lean Advisors Inc The rumbles on our economic outlook are troubling. The dollar is still up, foreign investment, profits and sales are down. Low cost Asian competition is eroding our market share. Financial scandals and corporate governance issues keep flaring into the headlines. Disasters such as terrorism, possible pandemics, and war continually reshape the world in which we work and live. There are so many "big" global issues, so much apparent chaos, that our minds are often distracted from the day-to-day jobs we do leading our businesses. La syllepse a oscillé tout au long de son existence longue et tumultueuse, entre deux définitions d'ordres différents. En effet, grammaire et rhétorique se disputent la syllepse depuis le XVIIè siècle. Si, de nos jours, une interprétation semble avoir vaincu l'autre, ce n'est peut-être que provisoire. Qui sait ? La syllepse, comme figure de grammaire peut se définir ainsi (Académie 1762) : figure par laquelle le discours répond plutôt à notre pensée qu'aux règles grammaticales. Il est six heures, au lieu de dire, Il est la sixième heure, est une syllepse. La syllepse, en terme de rhétorique (Académie 1835) : figure par laquelle un mot est employé à la fois au sens propre et au figuré. Cette phrase, Galatée est pour Corydon plus douce que le miel du mont Hybla, renferme une syllepse. Voici quelques syllepses tantôt rattachées à l'un ou l'autre des concepts : Virgile : Ergo Sardoïs videar tibi amarior herbis (quoique je te paraisse plus amer que les herbes de Sardaigne) Je souffre tous les maux que j'ai faits devant Troie Vaincu, chargé de fers, de regrets consumé, Brûlé de plus de feux que je n'en allumai. La prolepse, comme la syllepse a deux significations (étonnant, non ?) : En rhétorique, la prolepse est une figure par laquelle on prévient une objection, en la réfutant d'avance. Par exemple, " Cela serait trop long à expliquer. " En littérature, la prolepse est une figure de style par laquelle sont mentionnés des faits qui se produiront bien plus tard, le contraire du " flash-back ". Exemples rhétoriques : " Je ne suis pas d’accord, parce que personne ne peut l’être. " Zéphyrin Dauvergne (pour ceux qui ne connaissent pas Zéphyrin Dauvergne:, je conseille la lecture d'Encyclopédia Inutilis d'Hervé Le Tellier) Et d’ailleurs, qui peut me citer le moindre événement digne d’intérêt en 1749 ? Le pourrait-on malgré tout – j’en doute – ce dernier ne serait-il pas éclipsé par le soleil étincelant de la déclaration des droits de l’homme ? Jacques Brel : Bien sûr le temps qui va trop vite, / Ces métros remplis de noyés, / La vérité qui nous évite, / Mais, mais voir un ami pleurer. On peut également considérer comme prolepse rhétorique, le fait de faire les questions et les réponses, comme dans ce texte de Platon : - Dilemme : faut-il exploiter l'agréable en vue du bien, ou le bien en vue de l'agréable ? - L'agréable, en vue du bien. - L'agréable est-il la qualité dont l'assistance procure de l'agrément, et le bien, celle dont la présence nous rend les êtres bons ? - Sans aucun doute...té des compteurs à gaz) : Charlemagne Mayot exploite avec sa femme une petite boulangerie Rue de la Mackellerie à Croix, près de Lille, dans le Nord de la France. Son fils Edmond Mayot reprend l’affaire familiale en 1908.En 1935,Suzanne Mayot la fille d’Edmond Mayot, petite fille de Charlemagne Mayot, épouse Julien Holder. Ils s’installent dans une boulangerie, rue des Sarrazins à Lille. Dés 1953, Francis Holder leur fils (le président actuel) commence à travailler avec ses parents qui ont repris une boulangerie-pâtisserie renommée, appartenant à la famille PAUL, Place de Strasbourg à Lille. Le nom de PAUL est conservé.En 1958,à la mort de son père, Francis HOLDER reprend avec sa mère la boulangerie familiale de Lille et la développe. « Nous étions réputés pour notre large gamme de pains dits « viennois ». Il s’agissait déjà des pains fantaisie que vous retrouvez aujourd’hui dans nos boutiques, à l’époque, où seul le pain blanc était reconnu et apprécié. » En 1965,Les Nouvelles Galeries s’installent à Lille. C’est l’essor de la grande distribution en France. Francis HOLDERpropose immédiatement de leur fournir le pain. La qualité de ses pains sera immédiatement reconnue. Installé dans un atelier à Lambersart, Francis HOLDERcommence à livrer la grande distribution, elle-même naissante : Auchan, Nouvelles Galeries et plus tard Monoprix. C’est la première étape importante de la vie de l’entreprise industrielle sous la marque « Moulin Bleu ». gelukkige verjaarsdag / geseënde verjaarsdag gëzuar ditëlindjen Alles Gute zum Geburtstag gléklickagebùrtstag / viel gleck zuem Geburtsdeuh happy birthday aid milad said tsnounde shnorhavor ad gununuz mubarek i ni san kura efeliciteer mit ju verjaardag zorionak zuri subho janmadin amulli ameggaz joyeux anniversaire sretan rođendan deiz ha bloaz laouen dit feliç aniversari sang yut fai lok sheng ri kuai le saeng-eel-chook-hah-hahm-nee-dah felice anniversariu bon nanivèsè sretan rodjendan tillykke med fødselsdagen feliz cumpleaños felicxan naskigxtagon  palju õnne sünnipäevaks tillukku við føðingardegnum hyvää syntymäpäivää gefeliciteerd met je verjaardag zùm Gebùrtsdah vill Glìck lokwinske mei dyn jirdei bon complean huttu habbada haardika shubhashayagalu felix dies natalis / felix sit natalis dies arahabaina tratry ny tsingerinandro naterahanao tug'ilgan kuningiz muborak bo'lsin wszystkiego najlepszego z okazji urodzin ia ora te mahana fanaura'a puttini roju subhakankshalu a freilekhn gebortstog La station Les Karellis est située dans la Vallée de La Maurienne à 1h15 de Chambéry. Son accès est facile grâce à la sortie de l’autoroute qui est située à 17 km de la station, de la gare TGV située à 15 km et de la liaison bus avec St Jean de Maurienne. La station la plus familiale : Les Karellis c’est l’endroit idéal pour des vacances en famille. Les hébergements, c’est 6 Villages de Vacances et une résidence d’appartements. Dans les Villages de Vacances vous trouverez toutes les facilités : garderies* dès 3 mois, clubs enfants* dès 3ans, clubs ados* dès 11 ans. Aux Karellis, composez votre programme : les Villages de Vacances et l’animation Station vous proposent des activités toute la saison. Des commerces pour faire du shopping, des restaurants, bars et une discothèque… A votre arrivée dans la station, oubliez votre voiture : station piétonne et pratique, vous circulez en toute tranquillité, tous les points de la station se trouvent à moins de 10 minutes. Les plaisirs de l’hiver : Ski, Snowboard, fond, balades à pieds ou en raquettes, Belle Plagne en avril vous propose toutes les activités de l’hiver. Sur les pentes où poussait la Karèle on créa une station de montagne unique : Les Karellis.«La Karèle» ne cherchez pas dans le dictionnaire, le nom n’y figure pas puisqu’il s’agit de patois montrichelain.Sur les alpages de Montricher, pousse une herbe longue et lisse qu’on appelle «la Karèle», elle se trouve sur les versants ensoleillés. Les jeunes bergers s’amusaient à glisser sur ces herbes couchées au flanc des pentes. Ils s’asseyaient sur leur manteau ou sur une petite planche et dévalaient comme sur une luge. Le nom de la station est venu naturellement : Karellis, en rapport avec la Karèle et avec un lieu dit : «plan-Karelli». Organisé depuis 1908, c’est tout au long du XXème siècle que le salon a forgé sa réputation. Sa première édition (décembre 1908) n’était qu’une section du salon de l’automobile (section "réservée aux choses de l’Air"). Dès l’année suivante, il devient un salon à part entière, sous le nom d’Exposition internationale de la locomotion aérienne. Il se tient alors au Grand Palais à Paris. Interrompu pendant la guerre, il se tient à nouveau fin 1919 et reprend son rythme annuel jusqu’en 1924, date à partir de laquelle il est organisé tous les deux ans sur la décision prise conjointement par Louis Breguet, président de la Chambre syndicale des industries aéronautiques, et André Granet, le commissaire du salon. La même année, des constructeurs étrangers (britanniques et allemands) commencent à venir présenter leurs réalisations. Interrompu à nouveau pendant la seconde guerre mondiale, il se tient à nouveau en novembre 1946 ; cette 17ème édition du "Salon international de l’Aviation" marque un tournant dans son histoire. Jusqu’alors salon statique, le salon déménage à Orly afin de permettre les démonstrations en vol de certains aéronefs. En 1928, le salon est pour la première fois (à l’exception de l’édition de 1928), organisé en été, afin de permettre les démonstrations en vol. En 1951, le salon déménage au Bourget, aéroport sur lequel il est toujours organisé aujourd’hui. L’excellence des éditions qui suivent le placent au premier rang mondial en 1958. A partir de 1961, la renommée du Salon en fait une manifestation majeure où sont présentés les prototypes des industries du monde entier. Ainsi, en 1969, les visiteurs peuvent admirer les prototypes du Concorde, ainsi que le Boeing 747 ! Le nombre de nations représentées au Bourget augmente de plus en plus, le salon devient incontournable. Il présente désormais des engins spatiaux et devient le "Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace" (en 1961). Les salons s’enchaînent ensuite, ils sont l’occasion de battre de records ; en 1995, les américains y présentent leur avion expérimental X31... Les Stones ont connu des hauts et des bas. Comment expliquez-vous que 40 ans après leur début ils soient toujours aussi célèbres ? Ce n'est sans doute pas la même "célébrité". A l'Olympia, ils sont passés devant nous en car sans que personne ne se jette sur la voiture. Je crois qu'on a collectivement, ma génération ou celles qui suivent, la nécessité d'inventorier ce que nous a laissé cette mutation des années 60/70. On en est encore très près. Ceux qui incarnent cette mutation sont des catalyseurs, ou bien, pourquoi pas, des télescopes sur notre propre histoire... Quelles ont été les principales évolutions du groupe au fil du temps ? Après les premières années de concerts et tournées sans répit, une séparation du monde, un enfermement dans les studios. Puis le retour à la scène en 69, avec l'apport très brillant de Mick Taylor. Une période ensuite dominée par l'héroïne de Keith Richards, et puis la rédemption avec le bon docteur Ron Wood, qui guérit son copain. Une longue crise dans les années 80, et puis ce mariage de raison : des gens qui se fréquentent peu, mais qui savent sur scène recréer leur vieille alchimie. Selon vous, quel est le meilleur album des Rolling Stones ? Ceux de mon âge réécoutent toujours la trilogie des années 68-70, Beggars Banquet, Let it bleed, Sticky Fingers... Beggars Banquet, tout entier de la main de Richards, est sans doute pour moi leur disque le plus artiste. Et le meilleur titre ? Avec un petit groupe d'amis, ces derniers-mois, nous avons tenté de compiler sur des DVD Mp3 la totalité de ce qu'ils ont enregistré, officiel ou pirate: c'est presque 4000 morceaux. C'est plein de surprises positives. Le paradoxe des Stones, c'est d'avoir toujours produit une pépite même dans des albums parfois très lourds. Réécouter "Love in vain" donné un soir de 1971 à l'université de Leeds... Selon vous, quel est le meilleur album des Rolling Stones ? Ceux de mon âge réécoutent toujours la trilogie des années 68-70, Beggars Banquet, Let it bleed, Sticky Fingers... Beggars Banquet, tout entier de la main de Richards, est sans doute pour moi leur disque le plus artiste. Beaucoup de mes amis sont venus des nuages Avec soleil et pluie comme simples bagages Ils ont fait la saison des amitiés sincères La plus belle saison des quatre de la terre Ils ont cette douceur des plus beaux paysages Et la fidélité des oiseaux de passage Dans leur coeur est gravée une infinie tendresse Mais parfois dans leurs yeux se glisse la tristesse Alors, ils viennent se chauffer chez moi Et toi aussi tu viendras Tu pourras repartir au fin fond des nuages Et de nouveau sourire à bien d'autres visages Donner autour de toi un peu de ta tendresse Lorsqu'un un autre voudra te cacher sa tristesse Comme l'on ne sait pas ce que la vie nous donne Il se peut qu'à mon tour je ne sois plus personne S'il me reste un ami qui vraiment me comprenne J'oublierai à la fois mes larmes et mes peines Alors, peut-être je viendrai chez toi Chauffer mon coeur à ton bois. Créée en 1992, l'association Souvigny Grand Site oeuvre à l'animation et à la mise en valeur du riche patrimoine architectural qui a été restauré après avoir été classé "Grand Site d'Auvergne ". Au coeur du Bocage Bourbonnais, ce chef-lieu de canton vous fera redécouvrir un des moments forts de notre Histoire de France. En effet, sous l'impulsion d'une poignée de bénévoles, Souvigny Grand Site fait vivre au « coeur historique » une évocation du XIIIième siècle avec sa fête médiévale. La manifestation prend chaque année un peu plus d'envergure, bénéficie de plus en plus de la reconnaissance des institutions, du tissu économique local, de la population et de notre public. Nom de la commune Superficie (ha) Chapeau 53 Dompierre-sur-Besbre 22 Lusigny 44 Paray-le-Frésil 16 St-Gérand-de-Vaux 71 Thiel-sur-Acolin 43 Superficie totale 249 Le martin-pêcheur fréquente les étangs du Bourbonnais. La tortue cistude vit dans des lacs et étangs d’eau douce. Le site, qui couvre 249 ha dont 40 en eau, est éclaté en onze étangs. Tous ces étangs, qui ont valu son nom à la Sologne bourbonnaise, s’échelonnent dans un vaste espace du nord-est de l’Allier, entre Moulins et Dompierre-sur-Besbre. Outre les plans d’eau eux-mêmes et leurs ceintures végétales, le site comprend leurs abords immédiats dont les caractéristiques influent directement sur la qualité de ces milieux. Les points forts sont la végétation des berges et la présence de la plus belle population de cistudes de la région. Les principales activités sont la pisciculture extensive et l’agriculture sur les parcelles riveraines. • Habitats naturels d’intérêt communautaire - Eaux dormantes oligotrophes 3110 • Espèces animales d’intérêt communautaire - Agrion de Mercure (libellule) - Bouvière (poisson) - Cistude d’Europe (tortue) - Triton crêté (amphibien) • Espèces végétales d’intérêt communautaire - Flûteau nageant - Marsilée à quatre feuilles 10 • Des étangs et des hommes Les étangs, dont certains remontent au Moyen Âge, sont des créations de l’homme qui ne peuvent se maintenir sans intervention : entretien des digues, vidanges régulières pour équilibrer les populations de poissons et éliminer les vases en excès, contrôle des végétaux aquatiques et des arbres du bord. • Un milieu dépendant de son environnement La qualité des eaux et la présence d’espèces remarquables sont liées à des milieux pauvres en éléments nutritifs dissous et à la diversité biologique de l’ensemble (eaux stagnantes et courantes, zones humides littorales, espaces ouverts et sableux, lisières boisées). En conséquence de quoi, il faut maintenir les prairies, limiter l’accès à l’eau pour le bétail, modérer au mieux les traitements et les drainages aux alentours. Le Jeu de la vie (cistude) fut inventé par John Horton Conway en 1970, alors qu'il était professeur de mathématiques à l'université de Cambridge, au Royaume-Uni. J. H. Conway s'intéressait à un problème proposé par le mathématicien John Leech dans le domaine de la théorie des groupes et qui avait trait à l'empilement dense de sphères à 24 dimensions (connu comme le réseau de Leech). Il découvrit quelques propriétés remarquables et publia les résultats de son étude en 1968. Conway était également intéressé par un problème présenté vers les années 1940 par un mathématicien renommé : John von Neumann. Ce dernier essayait de trouver une hypothétique machine qui pourrait s'auto-reproduire. Il y parvint en construisant un modèle mathématique aux règles complexes sur un repère cartésien. Conway essaya de simplifier les idées de von Neumann et finit par réussir. Couplant ses succès précédents avec les réseaux de Leech avec ses travaux sur les machines auto-réplicantes, il donna naissance au Jeu de la Vie. Le premier contact que le grand public eut avec ces travaux se fit en 1970 à travers une publication dans Scientific American (et sa traduction française Pour la Science) dans la rubrique de Martin Gardner : "Mathematical Games" ou "Récréations Mathematiques" [1]. D'un point de vue théorique il est intéressant de constater que le Jeu de la Vie a les caractéristiques d'une machine de Turing. Gardner écrivait dans ses colonnes que « le Jeu de la Vie rendit Conway rapidement célèbre mais il ouvrit aussi un nouveau champ de recherche mathématique, celui des automates cellulaires. En effet, les analogies du Jeu de la Vie avec le développement, le déclin et les altérations d'une colonie de micro-organismes, le rapprochent des jeux de simulation qui miment les processus de la vie réelle. D'après Gardner, Conway expérimenta plusieurs jeux de règles concernant la naissance, la mort et la survie d'une cellule avant d'en choisir un où la population des cellules n'explose pas (ce qui arrive souvent lorsque les conditions de naissances sont moins strictes) mais où des structures intéressantes apparaissent cependant facilement. À l'origine, John Conway y jouait à la main, en utilisant un plateau de go pour grille et des pierres de go pour matérialiser Tom's Hardware - Benchmark Cumul de tous les scores les cellules vivantes. Plusieurs structures intéressantes furent découvertes, comme le « planeur », un motif qui se décale en diagonale toutes les 4 générations, ou divers « canons » qui génèrent un flux sans fin de planeurs. Ces possibilités augmentèrent l'intérêt pour le jeu de la vie. De plus, arrivant à une époque où une nouvelle génération de mini-ordinateurs meilleur marché fut commercialisée, ce qui permettait de tester des structures pendant la nuit, lorsque personne d'autre ne les utilisait, sa popularité augmenta d'autant. Vers la fin des années 1980, la puissance des ordinateurs fut suffisante pour permettre la création de programmes de recherche de structures automatiques efficaces; couplés au développement massif d'Internet, ils conduisirent à un renouveau dans la production de structures intéressantes. Au bout du compte, le jeu de la vie attira plus l'intérêt du grand public sur les automates cellulaires (entre autres grâce à divers |économiseurs d'écran) que, par exemple, tous les travaux de Edgar Frank Codd, spécialiste reconnu du domaine et auteur de l'ouvrage de référence Cellular automata Nous constatons avec satisfaction que les dispositifs provisoires de la nationale devenue départementale 96 sont en cours de réfection. Le CIQ y serait-il pour quelque chose ? Certes nous n'avons pas la prétention de nous attribuer quoi que ce soit. Néanmoins, nous rappelons que le 1er février dernier, nous rendions visite au Service Technique de la commune pour débattre de plusieurs problèmes dont la réfection de cette voie en invoquant la dangerosité de la sortie du chemin de la Petite Bastide, entre Cruzilles-lès-Mépillat,110 ans Saint-André-d'Huiriat et Le-Puy-Sainte-Réparade, dangerosité accentuée par la vétusté du marquage au sol. Nous écrivions le 20 février à la Direction Départementale de l'Equipement, et plus particulièrement au Chef du Service Territorial Nord Est, et au Responsable du Pôle Route. Nous en adressions copie à Monsieur le Maire. Aucune réponse ne nous avait été donnée. Mais voilà que les travaux sont en cours de réalisation. Faut-il attribuer cela au souci de la Direction Déparmentale de l'Equipement et du Conseil Général de transférer cette voie à la commune ? Rappelons que, dans sa séance du 12 décembre, le Conseil Municipal a refusé à l'unanimité la prise en charge par la commune de cette voie en raison des conditions financières de transfert tout à fait défavorables (voir la délibération du Conseil Municipal). (1968)[  Synopsis : Deux habitants de Las Vegas, Hank et Frany, un peu usés par leur vie de couple, se disputent et partent chacun de leur côté. Ils se retrouveront au bout de la nuit, après avoir fait chacun une rencontre. Commentaire [modifier] Projet démesuré de Coppola, produit par sa nouvelle maison de production Zoetrope, Koudkeur se veut un grand film sur l'Amérique, qui parle de la classe populaire, avec une histoire archi usée, des éclairages chromo, sur fond de simili-comédie musicale. Mais pour ce faire, Coppola rend tout artificiel à commencer par restituer une rue de Las Vegas en studio. Il impose une unité d'action et de temps et de fait au second degré : de lieu puisque tout est intégralement composé en studio. Coppola innova également dans la mise en scène, puisqu'il dirigea pratiquement toutes les prises depuis une régie par moniteurs vidéo interposés. Ce déséquilibre se sentit à l'écran, désarçonna la critique et le public, et le film fut un échec commercial retentissant. Devenu confidentiel dans la filmographie de Coppola, il possède pourtant des atouts remarquables, à commencer par une excellente interprétation et une bande originale particulièrement bien servie par les compositions de Tom Waits. Mais ce qui fait son intérêt principal est précisément la démarche de Coppola rendue possible par le travail de studio et concernant les couleurs, la lumière et les éclairages, et la façon d'utiliser le décor, sa profondeur de champ et de pousser les artifices vers des directions nouvelles (p. ex. l'envol de l'avion à la fin et surtout, le jeu d'éclairages pour situer Hank et Fanny dans deux lieux différents mais néanmoins toujours dans le même plan). Avec ses Films suivants, Coppola donna l'impression de continuer des exercices de style techniques : après la lumière dans Coup de cœur, il s'exerça à la composition grahique de l'image dans Rusty James (des images d'un noir et blanc travaillé, avec quelques inserts encouleurs), puis fit de Cotton Club un exercice de construction et de montage qui reste dans les annales. Le contact est une notion de géométrie qui généralise la propriété de tangence. Un contact électrique est un élément d'un contacteur en électricité. Un contact est un lien établi avec un autre radioécouteur en communication. Un contact désigne le nom d'une personne dans une relation humaine ainsi que dans un carnet d'adresses. Le contact est une discipline de jonglerie. Le contact est un concept du bouddhisme. Contact est un film de télévision de 1985 d’Alan Clarke, Contact est un film de 1992 avec Elias Koteas et J.T. Walsh. Contact est un roman de science fiction de Carl Sagan. Contact est un film de 1997 faisant l'adaptation du roman. Contacts est une série d'émissions télévisées diffusée sur Arte. Le groupe Contact est un groupe de stations de radio : Contact, une station de radio française ; radio Contact, une station flamande ; Radio Contact Plus, une autre station flamande. Contact est un album du groupe Jad Wio. Contact est un jeu de rôle sur Nintendo DS, sorti en 2006. Contact est une association instituant le dialogue entre les parents, les gays et lesbiennes, leurs familles et amis. Cette recherche a permis, entre autres, de déterminer des ordres de grandeur fiables sur le frottement ski-neige et sur la traînée aérodynamique. Ultérieurement, nous avons développé, par nos propres moyens, une méthode de mesure continue de la vitesse à l'aide d'un radar dérivé de ceux de la police de la route. Le Centre d'étude de la neige nous a apporté son aide pour la réalisation et la mise en oeuvre d'une mini-station de caractérisation de la neige. L'un des programmes de recherche les plus fructueux pour l'entreprise a été celui consacré à l'étude du comportement dynamique des skis. Nous avions acquis la conviction que toutes les sensations que l'on pourrait regrouper sous l'expression de « toucher de neige », ainsi que certains phénomènes d'instabilité, relevaient de mécanismes communs. Nous avons eu la chance de recruter à cette époque un jeune ingénieur ayant déjà une expérience de la mesure des vibrations. Pour mener à bien cette étude, dont la difficulté nous impressionnait quelque peu, nous avions besoin de trouver des compétences solides à l'extérieur de l'entreprise. Ce furent le Laboratoire de mécanique des structures de l'INSA de Lyon et le LETI de Grenoble. Cette recherche a été divisée en deux parties : la première, expérimentale, visait à identifier les phénomènes par des mesures sur site; la seconde, théorique, à construire un modèle mathématique permettant de simuler sur ordinateur le phénomène rencontré. Le programme a été soutenu par l'ANVAR. Premières descentes L'étude des signaux enregistrés sur le terrain, effectuée sur les ordinateurs du LETI, a révélé la présence de trois modes principaux en flexion : Un premier mode, autour de 13 hertz, dominant dans les virages dérapés à court rayon. Un deuxième mode, de l'ordre de 26 hertz, lié aux chocs frontaux contre les bosses. Un troisième mode, autour de 40 hertz, prédominant dans les virages à long rayon, dans lesquels les skis se maintiennent à peu près tangents à la trajectoire. Nous n'avons eu aucune difficulté à faire le rapprochement entre le premier mode et les vibrations de broutage des skis en forte prise de carre en travers de la pente. De même, il était clair que le troisième mode était celui qui provoquait, quand il devenait excessif, le flottement des skis dans les virages coupés en slalom géant. Ayant acquis, chemin faisant, la confirmation que les vibrations de faible amplitude étaient favorables et même nécessaires pour assurer le dérapage des skis, même pendant les Premières neiges, nous avons été naturellement conduits à l'idée de moduler l'amortissement suivant la destination des modèles. Le modèle mathématique a permis de calculer la fréquence, la déformation du ski et la distribution d'énergie liées à chacun des modes vibratoires. En somme, il nous disait où introduire de l'amortissement pour traiter spécifiquement l'un ou l'autre des modes vibratoires. En réalité, les indications du modèle devaient être considérées avec prudence car il n'était pas capable de prendre en compte correctement la neige. Les essais sur neige, effectués avec des amortisseurs amovibles, ont cependant confirmé de façon spectaculaire la validité de la démarche et l'efficacité des amortisseurs. Mieux encore, les essayeurs parvenaient à détecter des écarts de réponse en fonction de l'emplacement des amortisseurs, et ce à quelques centimètres près. C'est ainsi qu'a été créé le système VAS, V pour vibrations et A pour absorption, qui est à Rossignol ce qu'est la suspension oléopneumatique à Citroën. Rappelons les faits : après trois années de carrière en duo (1933-1936), où nos deux facétieux collégiens amateurs de swing remportèrent un succès d'estime sous le nom de Charles et Johnny, l'un, Charles Trénet, décida au retour de son service militaire en 1937 de voler de ses propres ailes et fit la carrière que l'on sait. L'autre, Johnny Hess, attendit 1938 pour enregistrer deux chansons qui connaîtront un grand succès auprès des jeunes : Je suis swing avec la fameuse onomatopée zazou-zazou-zazou-zeh! et J'ai sauté la barrière, hop-là ! Il connut par la suite une grande popularité jusqu'à la libération. Puis, sans doute trop marqué par la mode zazou, il fut oublié. Une anecdote du grec α préfixe privatif et εχδοτος : inédit, est une particularité historique, un trait de mœurs ou de caractère, un détail secondaire de l’action, une petite histoire qui se raconte plaisamment et se retient aisément car faisant appel aux sentiments : humour, horreur... et dont la transmission oralement est, en conséquence, aisée. Ce mot a d’abord été utilisé, dans son sens étymologique originel, comme titre de recueils d’ouvrages publiés pour la première fois : tels sont les Anecdota græca de Muratori, de Bekker, etc., le Thesaurus anecdotorum de Mortara. L’histoire remplie d’anecdotes pouvait être considérée comme acceptable du moment que l’écrivain n’affichait pas de prétention à l’histoire. Sainte-Beuve, qui peut figurer tant dans l’histoire que la critique littéraire s’est montré, dans ces deux genres, aussi anecdotier que Tallemant des Réaux dont il a pourtant dit « qu’il était né anecdotier, comme La Fontaine était né fablier ». L’art de raconter une anecdote fait une grande partie du charme de la conversation. Le genre oratoire ne repousse pas non plus l’anecdote qui pique la curiosité et tient les esprits en suspens. La Fontaine a dit à propos d’un orateur athénien, réveillant son auditoire par un récit anecdotique que : ...Si Peau d'Âne m’était conté, J’y prendrais un plaisir extrême. L’anecdote a également tenu, à une certaine époque, une grande place dans le journalisme littéraire. Durant le second Empire, lorsque la législation interdisait à la presse à traiter de politique, celle-ci s’y est déguisée sous le nom de « Nouvelles à la main », de « Bruits du jour », de « Chronique », d’« Échos ». Le journalisme anecdotique a le plus de succès dans les contrées où les citoyens peuvent le moins participer à la chose publique. Tout auteur qui désire faire preuve de rigueur intellectuelle doit trouver une source fiable pour étayer l’anecdote, par exemple le témoignage d’un chroniqueur de la cour pour vérifier l’authenticité d’un propos rapporté d’un grand seigneur. Les chroniques diffèrent surtout de l’histoire par la profusion des détails anecdotiques qui les font glisser dans un fastidieux potin volontiers relevé de scandale. L’historien ne doit ni prodiguer l’anecdote, ni la négliger. Bannir l’anecdote par un sentiment exagéré de la dignité de l’histoire, peut la contenir dans une généralité pompeuse, contraire à l’intelligence des hommes et des temps. Certaines anecdotes comme celle du vase de Soissons éclairent d’un jour très vif les mœurs et les institutions du passé, en apprend très long sur la constitution de l’ancienne société franque, et propose aujourd’hui de nombreuses pistes de réflexion à l’historien des temps mérovingiens. Mérimée a dit : « Je n’aime, dans l’histoire, que les anecdotes, et parmi les anecdotes je préfère celles où j’imagine trouver une peinture vraie des mœurs et des caractères. » Cette préférence de certains esprits et de certaines époques pour l’anecdote a pourtant eu ses dangers et on peut citer, au nombre des historiens que l’abus des particularités a déconsidérés, Suétone que Voltaire appelait un « anecdotier très suspect ». L’anecdote n’est pas sans rapport avec l’idée reçue, car elle ne privilégie pas particulièrement la vérité historique (peu de vérification) et est très souvent relatée, par exemple dans les cours d’histoire pour éveiller l’attention. Description d'une chose par des qualités qui lui conviennent mais qui sont indiquées d'une manière assez ambiguë pour la rendre plus ou moins difficile à deviner. Exemple Enigme Vous avez devant vous un plateau d'échecs (8x8) vide. Sachant qu'une Dame peut se déplacer horizontalement, verticalement ou obliquement, vous devez placer 8 Dames sur le plateau sans qu'aucune ne puisse en avaler une autre (sans qu'il n'y ait plus d'une Dame sur chaque axe). Bonne chance ! Et Blanchot, l'écrivain de la solitude essentielle, en était-il une ? Dessiner consiste essentiellement à délimiter par des traits les contours de l'objet à représenter. Ceci implique une démarche d'interprétation et de synthèse : passer d'un objet à trois dimensions à un tracé à deux dimensions nécessite un choix de représentation exprimé par une perspective, qui peut être empirique et spontanée, ou être totalement omise, ou obéir à différentes notions d'ordre culturel : perspective cavalière, perspective « italienne » conforme à une vision occidentale basée sur l'optique pure. Le dessin peut respecter les contours de manière précise et fidèle (considérant qu'il est vu par un système optique tel que la chambre claire ou l'appareil photographique), ou le trait peut subir des déformations et des distorsions qui vont accentuer certains caractères du modèle, possiblement jusqu'à la caricature, ou exprimer simplement les goûts et la sensibilité du dessinateur. La représentation du volume (la troisième dimension) se fait généralement par les modulations de la lumière et donc les ombres locales du modèle et les ombres portées sur le fond et l'entourage. Ici encore toutes sortes de techniques sont possibles : traits successifs formant hachures, parallèles ou croisées, remplissage avec variation de la pression selon l'intensité souhaitée, estompage en frottant à la main ou avec un outil, gommage oour éclaircir, etc, certaines techniques étant adoptées par certains et réprouvées par d'autres... Les principales méthodes utilisées sont : le tracé de lignes, le hachurage (parallèle, croisé, courbe ou aléatoire), le griffonnage, le pointillé, le dégradé Après avoir étudié le chant, la musique et la danse, elle débute à 16 ans comme chanteuse de cabaret et se produit ensuite dans des revues. Elle suit les cours d'art dramatique de Catherine Fontenay et foule ses premières scènes de théâtre. Débutant au cinéma en 1951, Magali Noël se fait remarquer en 1955 dans Du rififi chez les hommes, de Jules Dassin. Elle impose progressivement ses talents de comédienne pulpeuse au tempérament de feu dans Razzia sur la chnouf d'Henri Decoin, Les Grandes Manœuvres de René Clair, Elena et les Hommes de Jean Renoir. Au cinéma, elle prend une nouvelle dimension en incarnant l'un des symboles des fantasmes sexuels de Federico Fellini dans La Dolce Vita (1960), Satyricon (1969) et surtout Amarcord (1973), où elle campe une inoubliable pin-up de province au surnom évocateur : “Gradisca” (« Goûtez-y »). Malgré un rôle principal dans Z de Costa-Gavras, Palme d'Or à Cannes en 1968, et de grands succès au théâtre, elle retient moins par la suite l'attention des producteurs. Elle retourne alors avec succès au music-hall. Et de jeunes réalisateurs français lui donnent des rôles à la mesure de sa sensibilité : Les Rendez-vous d'Anna (1978) (Chantal Akerman), La Mort de Mario Ricci (1982) (Claude Goretta), Pentimento (1989) (Tonie Marshall), Andrzej Zulawski (La Fidélité), Jonathan Demme (La Vérité sur Charlie)... En 1986, elle interprète le rôle de la logeuse dans la comédie musicale Cabaret mise en scène par Jérôme Savary. En 1992, elle joue Julia Bertyl, une cantatrice célèbre dans les Coeurs Brulés, saga estivale de TF1 En 2000, elle reçoit à Puget-Théniers le Prix Reconnaissance des cinéphiles par l'Association Souvenance de cinéphiles pour l'ensemble de sa carrière. Le clip (Cupertino Language Immersion Program) is an alternative K-8 education program located at R.I. Meyerholz Elementary (K-5) and Sam H. Lawson Middle School (6-8) in the Cupertino Union School District (CUSD). It is one of four alternative programs in the district where enrollment is decided by lottery. Employing a two-way language immersion model, Cupertino Language Immersion Program’s goals are to develop biliteracy, enrich culturally and achieve academic proficiency that meet or exceed the district guidelines. Starting in the 1998-1999 school year with a single Kindergarten class, Cupertino Language Immersion Program’s Mandarin Immersion Program has grown to expand through eighth grade in 2006. In 2007, the first class of immersion students graduated middle school.[1] CUSD supports Cupertino Language Immersion Program with teachers, facilities, and English curriculum. All aspects of the Mandarin curriculum are financed by grants and donations. Donations are routed through the Cupertino Language Immersion Program Community Organization, a non-profit fundraising organization. Cupertino Language Immersion Program is the first public K-8 two-way Mandarin Immersion program in California. Mouvement qui se passe dans une population. Agitation populaire qui précède une sédition, et quelquefois la sédition elle-même ; ce qui est un mouvement moitié physique, moitié moral. Mouvement moral qui trouble et agite, et qui se produit sous l'empire d'une idée, d'un spectacle, d'une contradiction, et quelquefois spontanément sous l'influence d'une perturbation nerveuse, comme cela a lieu quelquefois dans l'hypocondrie. Emotion Nature : s. f. Prononciation : é-mo-sion ; en vers, de quatre syllabes Etymologie : Lat. emotionem, de emotum, supin de emovere, émouvoir (voy. ). Et quoique le dehors soit sans émotion, Le dedans n'est que trouble et que sédition . [Corneille, Polyeucte]Nature : s. f. Prononciation : é-mo-sion ; en vers, de quatre syllabes Etymologie : Lat. emotionem, de emotum, supin de emovere, émouvoir (voy. ). Et quoique le dehors soit sans émotion, Le dedans n'est que trouble et que sédition . [Corneille, Polyeucte]Nature : s. f. Prononciation : é-mo-sion ; en vers, de quatre syllabes Etymologie : Lat. emotionem, de emotum, supin de emovere, émouvoir (voy. ). Et quoique le dehors soit sans émotion, Le dedans n'est que trouble et que sédition . [Corneille, Polyeucte] Mots croisés : Les mots croisés sont un jeu de lettres connu dans le monde entier. Son but est de retrouver tous les mots d'une grille grâce aux définitions données en annexe. Des définitions sont données pour toutes les lignes (mots horizontaux) et toutes les colonnes (mots écrits verticalement) de la grille : ainsi les mots de ces deux directions s'entrecroisent, d'où le nom de mots croisés. Le jeu se déroule sur une grille dont la forme est très généralement (mais pas systématiquement) rectangulaire. La grille est composée de cases blanches et de cases noires. Les cases noires servent de séparateurs, c'est-à-dire que toute série de cases blanches contiguës comprises entre deux cases noires et situées, soit sur une même ligne, soit sur une même colonne, correspond à un mot qu'il faut trouver. Cependant, il existe une exception : les cases blanches coincées entre deux cases noires mais isolées n'ont pas à correspondre à des mots ; par conséquent, l'auteur d'une grille de mots croisés ne fournit jamais de définition pour ces mots d'une seule lettre. Un amateur de mots croisés s'appelle un « cruciverbiste » (ou un « œdipe »), tandis que l'auteur d'une grille de mots croisés s'appelle un « verbicruciste » ou un « mots-croisiste » (ou un « sphinx »). Le mot littérature, issu du latin litteratura dérivé de littera(la lettre), apparaît au début du XIIe s avec un sens technique de « chose écrite » puis évolue à la fin du Moyen Âge vers le sens de « savoir tiré des livres », avant d'atteindre aux XVII-XVIIIe siècles son sens principal d'aujourd'hui : ensemble des œuvres écrites ou orales comportant une dimension esthétique ou activité participant à leur élaboration. Lectures La littérature se définit en effet comme un aspect particulier de la communication verbale — orale ou écrite — qui met en jeu une exploitation des ressources de la langue pour multiplier les effets sur le destinataire, qu'il soit lecteur ou auditeur. La littérature — dont les frontières sont nécessairement floues et variables selon les appréciations personnelles — se caractérise donc, non par ses supports et ses genres, mais par sa fonction esthétique : la mise en forme du message l'emporte sur le contenu, dépassant ainsi la communication utilitaire limitée à la transmission d'informations même complexes. Aujourd'hui la littérature est associée à la civilisation des livres par lesquels nous parlent à distance les auteurs, mais elle concerne aussi les formes diverses de l'expression orale comme la poésie traditionnelle des peuples sans écriture — dont nos chansons sont les lointaines cousines — ou le théâtre, destiné à être reçu à travers la voix et le corps des comédiens. La technologie numérique est cependant peut-être en train de transformer le support traditionnel de la littérature et sa nature. choix masculin 1.Action de choisir. Faire un bon choix, un mauvais choix. — Un choix éclairé. 2.Pouvoir, faculté de choisir. On lui a donné, laissé le choix. 3.Préférence accordée à une personne ou à une chose. Parmi tant d’amis, il faut faire un choix prudent. ChoixPhotos — (Jacques-Bénigne Bossuet, Polit.) 4.Variété, grande quantité d’objets entre lesquels on peut choisir. Tous ceux qui n'avaient pas de bidons, de troisième cartouchière, de vis de culasse, en découvrent soudain un choix près d'eux … . — (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916) 5.Discernement, distinction. Une érudition entassée sans choix. Ces volumes sans choix à la tête jetés. — (Nicolas Boileau-Despréaux, Lutr. v.) 6.Meilleur ou qu’on a jugé le meilleur. Marchandise de choix. — Morceau de choix. 7.Ce qui a été particulièrement choisi. Choix de poésies. Après une approche professionnelle dans l'industrialisation de la téléphonie automatique, il devint un résistant lyonnais de la première heure (du groupe Front National), puis fut déporté à Dora durant deux ans sur les chaînes de montage des circuits de guidage des fusées V2… parfois « modifiés » par ses soins[réf. souhaitée]. Nommé par la suite Directeur des Études Générales à l'École Supérieure de Guerre, il devint Chef de la Division d'Enseignement et de Diffusion des Sciences à l'UNESCO au début des années 1950. Cofondateur - le 26 juin 1950 avec Louis de Broglie et son grand ami Jacques Bergier - et Président de l'Association des Écrivains Scientifiques de France (initialement financée par l'UNESCO), il devient également membre du Comité consultatif du langage scientifique de l’Académie des Sciences et du Comité d’étude des termes techniques français, ainsi que Conseiller scientifique de la Commission de Restauration des Œuvres d’Art des Musées Nationaux français, et expert technique auprès du Conseil indien pour la Recherche scientifique durant cette décennie. En 1952, il crée le Prix Kalinga-UNESCO de Vulgarisation scientifique, toujours avec Jacques Bergier. Célèbre à la fois pour son livre sur les Nombres remarquables et la fondation de l’Oulipo, ingénieur et chimiste de formation, il fut régent du Collège de ’Pataphysique, grand spécialiste du jeu d'échecs et producteur-animateur d’une émission de radio diffusée régulièrement tout au long des années 60, La Science en marche (sur France Culture), alors qu'il est membre du Comité des sciences de la R.T.F. Ses connaissances littéraires, musicales ou picturales et mathématiques, l’amenèrent à rassembler des artistes et des chercheurs autour d’ouvroirs dans lesquels un sujet X serait traité uniquement sous un aspect potentiel et où les créations se feraient sous contraintes. Le Super 8 est un format de film cinématographique, lancé par Kodak en 1965 pour le cinéma amateur. De la même largeur que le film 8 mm mais avec des perforations plus petites, ce nouveau format présente une surface d'impression agrandie de 36 %. L'image mesure 5,69 mm x 4,22 mm, soit un ratio de 1,35:1 (proche du format 4/3 de la télévision classique). Il est le format le plus utilisé par les cinéastes amateurs, et pour cause : il est beaucoup plus courant, accessible et moins onéreux que d'autres formats (le 16 mm par exemple). On peut facilement se procurer du matériel et des chargeurs sur Internet. Un système d'encoche sur le chargeur renseigne sur la sensibilité du film, permettant à la caméra de se régler automatiquement. Ce procédé représente un net progrès sur le plan pratique, car le chargeur peut être chargé en plein jour, n'a pas besoin d'être retourné au milieu du tournage, et peut même être extrait sans autre perte que les quelques images situées au niveau de la fenêtre. En grammaire, une phrase peut être considérée comme un ensemble autonome, réunissant des unités syntaxiques organisées selon différents réseaux de relations plus ou moins complexes appelés subordination, coordination ou juxtaposition. D'un point de vue acoustique ou visuel, cependant (c'est-à-dire, aussi bien à l'oral qu'à l'écrit), la phrase apparaît comme une succession de mots (de même qu'un train apparaît comme une succession de wagons). Les phrases possèdent une unité sémantique (ou unité de communication), c'est-à-dire, un contenu transmis par le message (sens, signification...). Ce contenu se dégage du rapport établi entre les signes de la phrase, et dépend du contexte et de la situation du discours. Le fp est le moyen utilisé pour annoncer une nouvelle à son entourage. On peut envoyer un fp à ses amis, à la famille ou encore à ses collègues de travail, et ce pour les prévenir d'un événement donné. Ainsi, on peut envoyer un fp pour informer d'une naissance, d'un baptême, d'un mariage, de fiançailles, d'une ordination, d'une première communion, d'une confirmation, d'un décès. Le faire-part peut, dans certains cas, être accompagné d'un carton d'invitation. Il est généralement imprimé et transmis par courrier (voie postale). Depuis quelques années, il arrive qu'il prenne la forme d'un fichier informatique et soit transmis par courriel (voie électronique) même si le recours à cette méthode demeure plutôt rare. Nasce dal Monte Palerà, poco distante dall'Alpe di Succiso, sull'Appennino tosco-emiliano, forma a 1.157 metri il lago artificiale Paduli o di Lagastrello, in provincia di Massa-Carrara e sviluppa il suo corso di 93 km separando le province di Parma e Reggio Emilia. Nel tratto di pianura si allarga notevolmente scorrendo con varie ramificazioni in un ampio letto ciottoloso. Sfocia nel Po nei pressi di Brescello. Principalmente il corso del fiume si divide in 2 tipologie orogeografiche nettamente diverse, sia fisicamente che storicamente, individuando due tronconi che vengono comunemente detti Alta Val d'E. e (bassa) Val d'E; la prima parte si sviluppa dal bacino del Lagastrello e si incunea tortuosamente tra le rocce e le foreste dell'Appennino, mentre la seconda parte si dipana nel versante meridionale della pianura Padana. L'Enza (Incia in latino, Èinsa in reggiano, Énsa in dialetto parmigiano[1], Èincia in reggiano della Valle dei Cavalieri) è un grosso torrente appenninico dell'Italia settentrionale, affluente di destra del Po. Affonda le sue sorgenti nell'area più impervia e remota degli Appennini Tosco-Emiliani. Attualmente delimita il confine tra le province di Parma e Reggio Emilia; storicamente era la dorsale delle Terre Matildiche e della Valle dei Cavalieri. Donc, La Rosière du 21° arrondissement marche au bras du maire. Mais quel maire ! et quelle rosier ! Plus de cinquante candidates à ce rôle en vedette ont été impitoyablement refusées par le comité. Son choix s'est fixé sur une personne qui mettra admirablement en valeur la robe blanche et les fleurs d'oranger ; sa taille est de 1 m. 85, et... elle tirera au sort l'an prochain pour être sans doute envoyée dans un régiment de cuirassiers, car cette rosier, d'une si troublante féminité, n'est autre qu'un jeune étudiant dans l'épanouissement de la vingtième année. Le maire microscopique sous l'énorme tromblon en poils de lapin, atteint, en se haussant sur la pointe des pieds à peu près la ceinture de sa gracieuse administrée. Une trentaine de couples suivent, ainsi qu'un bataillon de pompiers aux plumets menaçants, et une fanfare de quarante musiciens exécutant les airs populaires du quartier. Puis viennent les délégations des facultés avec leurs bannières dessinées par des élèves de l'École des beaux-arts apportant leurs hommages et leurs cadeaux à la rosier : la Ligue des inspecteurs de la vertu ; les Enfants du village ; les élèves d'Alfort qui, comme au fameux bal des Bêtes donné par Mme la princesse de Sagan, représentent tous les animaux de la création ; les élèves de l'École coloniale, dont les uns, en Annamites, escortent le Dragon de l'Annam, long de sept mètres, les autres accompagnent à cheval, en Mameluks, un de leurs camarades au profil napoléonien, vêtu de la redingote grise et coiffé du petit chapeau, d'autres enfin figurent des allusions aux principaux événements coloniaux de l'année. Sur un char colossal sculpté, de style gothique et traîné par des bœufs, le prince Carnaval, renaissant de ses cendres, trône sous un dais, entre le père Carême et le père Mardi-Gras, trois mannequins gigantesques qui seront brûlés le soir sur la place de la Sorbonne. Carnaval, costumé en roi fainéant, est entouré de ses conseillers et d'un harem — tout à fait décent — dont les odalisques, choisies à la suite d'un véritable concours de beauté, appartiennent à l'École des beaux-arts en qualité de modèles. Il y a trois autres chars, parmi lesquels nous citerons celui de l'école d'Alfort : l'Arche de Noé. Le service d'ordre est fait par un corps volant de gardes, chevauchant des montures en carton, et dont le casque est surmonté d'un balai de chiendent.

 


 
Locations of visitors to this page Association pour le Don d'Organe et de Tissus humains ;
www.asbeaute.com